Picnics à Neverland

Que feriez-vous pour ne pas être abandonné par la personne que vous aimez ?

Renieriez-vous vos amis, votre patrie, s’il/elle vous le demandait ? Vous feriez-vous teindre en blonde ou vous laisseriez-vous devenir l’ombre de son ombre, l’ombre de sa main, l’ombre de son chien ?

Ne me quitte pas, ne me quitte pas : cette supplication, ce lamento aux accents d’élégie, depuis Orphée jusqu’à Jacques Brel ou Edith Piaf, le Chanteur semble en faire un thème éternel.

Pourtant cet hymne à l’amour cache une très grande terreur toute enfantine que la psychologie nomme Syndrome de Wendy et qui agite en nous constamment cet étrangeté de l’inconvénient d’être né…