Mai 2018
Sous les planches la plage !

Il y a 50 ans à peine, Claude Nougaro chantait :

« Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris
Le casque des pavés ne bouge plus d’un cil
La Seine de nouveau ruisselle d’eau bénite
Le vent a dispersé les cendres de Bendit
Et chacun est rentré chez son automobile.
J’ai retrouvé mon pas sur le glabre bitume
Mon pas d’oiseau forçat enchaîné à sa plume
Et piochant l’évasion d’un rossignol titan
Capable d’assurer le Sacre du Printemps.
Ces temps ci, je l’avoue, j’ai la gorge un peu âcre
Le Sacre du Printemps sonne comme un massacre
Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris »

Le refrain sonne comme une rengaine, les mots du poète frappent plus que l’écho des slogans perdus avec le temps… Que reste-t-il de ce joli mois de mai ? La contestation s’est-elle perdue avec le temps ? Et si le théâtre était le lieu éternel de la protestation, un ventre d’utopie, une machine scandaleuse à rêves ?

« Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris »

Les Riches-Claires accueilleront le champion de l’utopie, le maître absolu des quêtes insensées, en mai c’est Don Quichotte qui affrontera nos moulins !

« Camarade, ma peau est-elle encore de mise ?
Et dedans mon cœur seul ne fait il pas vieux jeu ?
Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris »

Et puisque le théâtre est un terreau fertile de l’organisation du désordre et de la rébellion, les Riches-Claires accueillent, les 18 et 19 mai, trois spectacles dont les recettes seront entièrement reversées à la plate-forme hébergement !

« Avec ma belle amie quand nous dansons ensemble
Est ce nous qui dansons ou la terre qui tremble ?
Je ne veux plus cracher dans la gueule à papa
Je voudrais savoir si l’homme a raison ou pas
Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris »

Eric De Staercke, pour l’équipe des Riches-Claires,

« Là bas brillent la paix, la rencontre des pôles
Et l’épée du printemps qui sacre notre épaule
Gazouillez les pinsons à soulever le jour
Et nous autres grinçons, ponts-levis de l’amour
Mai mai mai Paris mai
Mai mai mai Paris »

Claude Nougaro


Dernières nouvelles

Nos partenaires