Nouvelle saison… Nouveau programme… D’abord pourquoi ce nom de « saison » pour parler de théâtre ? Peut-être parce que la vie théâtrale suit le temps des moissons, de septembre à juin, de la récolte jusqu’aux semailles, de l’été jusqu’à la fin du printemps. Pourtant, au théâtre, on sème et on récolte sans arrêt…
« De toute façon, ma bonne dame, avec tout ce qu’ils envoient dans l’espace : leurs spoutniks et leurs fusées nucléaires : y a plus de saison ! »
Ou alors est-ce parce que le théâtre suit le rythme du calendrier scolaire, peut-être ? Et dans ce cas, le théâtre, comme un gentil petit écolier, préparerait sa rentrée et serait, pour le spectateur, l’occasion de ne pas grandir trop vite ou du moins de redevenir un enfant le temps d’une représentation. Nos spectacles ne seraient alors que la récréation de nos vies d’adultes trop pressés, trop sérieux, trop crispés ?
Nous vous laissons méditer là-dessus en découvrant le programme de cette nouvelle saison pleine de chaleurs estivales, de promesses printanières, de froids piquants et de couleurs automnales.
Décidément, y a plus de saison.
Quoi qu’il en soit, nous vous attendons dès septembre avec un programme bien chargé.
Il y aura bien sûr du théâtre, de la danse, de la musique et le tout bien mélangé… des spectacles de danse-théâtre, de musique-théâtre, de cirque-théâtre… sans oublier quelques courts clins d’œil au 7ème art.
Évidemment, nous ferons la part belle aux comédies mais pas seulement : le rire sera grinçant, et le ton provocateur et renversant comme notre époque.
Mais surtout, Ô surprise, tous les auteurs de cette saison sont belges sauf une, afin que l’exception confirme la règle.
On ne l’a pas fait exprès mais c’est du belge, du neuf, du frais, de la création, du pétillant, de l’artisanal, du « qui touche à l’âme », du « qui ébranle », du « qui surprend », du « qui dézingue », du « grotesque qui sublime »… bref du bien belge qui dépote !
Et puis, plus trivialement, si tout augmente dans la vie, les tarifs des Riches-Claires restent inchangés et démocratiques. Alors pourquoi se priver ?

Nous vous attendons donc le 10 septembre pour la fête d’ouverture de saison, dans la joie et l’allégresse.

Eric De Staercke, pour l’équipe des Riches-Claires



Dernières nouvelles