Un an déjà…

Il y a des anniversaires que l’on ne souhaite pas fêter… On préfèrerait oublier ou faire comme si cela n’était jamais arrivé… mais c’est impossible, ce choc laisse des traces dans la chair et les consciences…

Cela fait douze mois que la bêtise a frappé aveuglément et sauvagement.

On n’oublie pas, on n’oubliera jamais et s’il y a quelque chose à fêter en ce mois de mars, c’est l’anniversaire de la vie qui reprend, pas à pas, comme un printemps courageux qui relève la tête. Cette année, on célèbre la remontée de la sève car on croit aux jeunes bourgeons porteurs d’espoir et de vie.

Pas étonnant si cette année, ce mois dingue débute par le carnaval. Dans la ronde des fous mélancoliques et joyeux s’invitent des spectacles lumineux et alertes, pour donner sens à cette commémoration.

Créer, c’est se souvenir.Victor Hugo

Eric De Staercke, pour l’équipe des Riches-Claires


Dernières nouvelles