Installés au coeur de Bruxelles, les Riches-Claires ont, dès leurs débuts, mis un point d’honneur à être un pied à l’étrier pour des projets émergents. Cette mission trouve son origine sous l’impulsion de Jacques Viala (directeur de 1999 à 2003), et sera poursuivie avec force par Mélanie Lalieu (directrice de 2003 à 2013) et Éric De Staercke (directeur depuis 2013).

Parmi les artistes ayant joué leurs créations aux Riches-Claires, nous pouvons notamment nous rappeler de Geneviève Damas, Pietro Pizzuti, Thibaut Nève, le Panach’Club, Roda Fawaz, le Collectif Arbatache, Angelo Bison, Hamadi ou encore Thomas Mustin, la Compagnie Yapluka, Marc De Roy, Emmanuel De Candido, Alexandre Drouet, Emmanuel Deckoninck, Georges Lini, Adeline Dieudonné, Peggy Thomas, le Canine collectif, les Vrais Majors… 

Originellement organisés autour d’une seule salle de spectacle de 187 places (la Salle Viala, ainsi nommée en hommage à Jacques Viala), les Riches-Claires comptent depuis 2013 une deuxième salle de 80 places, baptisée Salle Marion, en hommage à Marion (née Georgette Mariot), comédienne, humoriste et animatrice belge qui a beaucoup oeuvré et oeuvre toujours au soutien des jeunes compagnies, en initiant des projets tels que « Le Pied à l’Etrier » ou les « Lundis-Théâtre », toujours programmés aux Riches-Claires. 


Image

Les Riches-Claires offrent une programmation culturelle originale et accessible. Ce lieu est une véritable rampe de lancement pour les jeunes compagnies, tandis que les artistes confirmés y trouvent la liberté́ d’explorer de nouvelles directions. Dynamique et ouverte à l’audace,  la programmation a pour effet direct de toucher un large public.

Loin des succès commerciaux ou des recettes rassurantes, notre programmation est singulièrement orientée vers le risque et l’audace. La découverte de jeunes ou de nouveaux artistes doit apporter un vent de fraîcheur dans la création contemporaine. Nous sommes néanmoins soucieux de ne pas sombrer dans un élitisme hermétique ; le théâtre est un art éphémère qui n’existe que le temps de la représentation, il doit interpeller, susciter le débat, la rencontre avec les artistes et les créateurs, il doit permettre aux spectateurs de s’interroger, mais aussi de pouvoir s’exprimer. 


Image

Depuis de nombreuses années, nous offrons cet espace de rencontre entre artistes et spectateurs, soit lors de « bords plateau » à l’issue de la représentation, soit par des animations au théâtre ou sur le terrain, soit lors de nos originales présentations de saison où les spectateurs peuvent rencontrer les artistes dans une certaine proximité, soit encore en stimulant les rencontres informelles dans le foyer. 

Notre ligne artistique est volontairement et résolument éclectique. Nous avons à cœur de mélanger les spectateurs et nous concevons ce théâtre tel un lieu où toutes les générations se croisent, où toutes les classes sociales se frôlent, où tous les goûts sont permis.

Nous voulons stimuler la gourmandise de spectateurs différents, qui se retrouvent autour d’une œuvre.

Les Riches-Claires reçoivent le soutien de la Ville de Bruxelles, de la Cocof et de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les Scènes d'Envol.