Pourquoi développe-t-on le syndrome de Walt ?

Sebarticle, en profondeur, walt1 Comment

Exit Polochon, Sébastien, ou Jiminy Cricket… Disney nous vendait du rêve, mais la vérité sur les contes a refait surface. Âmes sensibles s’abstenir !

Pinocchio

Jiminy Cricket, et son chapeau bleu, vous vous en rappelez ? Pas Pinocchio, dans le conte original de Collodi, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a jamais existé… A la place, le « vrai petit garçon » (dans ses rêves, du moins) défonce la tête d’un grillon anonyme à coup de marteau et se fait blâmer pour la mort de Geppetto. Il finit pendu à un chêne pour tous ses crimes. Cerise sur le gâteau ? Son nez qui s’allonge quand il ment n’est qu’un détail mineur, devenu un thème central chez Disney ! Déception, désillusion. Pinocchio est en fait un méchant pantin en bois, et c’est tout.

Pinocchio

Prince Charmant ?
Non
Happy-End ?
Non
Echelle du trash :
3/5

La belle au bois dormant

Prince Charmant ?
Pas si Charmant
Happy-End ?
Non
Echelle du trash :
7/5

La belle au bois dormant

Si votre tension a tenu le coup jusqu’ici (vous n’êtes pas atteint du syndrome, veinard !), il y a fort à parier que les choses vont se corser. Une belle princesse endormie, un château, une méchante sorcière et un prince pour secourir sa bien-aimée…ça vous parle ? La Belle au Bois Dormant imaginée par Perrault, elle, se fait réveiller par son prince qui lui fait deux enfants. Seulement la mère de celui-ci est cannibale et saute sur l’occasion du départ à la guerre de son fils pour se les faire cuisiner… Dans cette version, le prince revient heureusement pour les sauver, mais il en existe une autre où (respirez…), le prince viole la belle princesse dans son sommeil. C’est dit. Et, pour continuer sur sa lancée, il épouse une autre femme. Entre-temps, bien sûr, la princesse a accouché de deux enfants (endormie, donc chapeau) et c’est son fils qui la réveille en lui suçant le doigt pour en aspirer le poison qui la faisait comater… Si toute trace de romantisme ou d’héroïsme avait déjà quitté l’histoire, la fin, avec beaucoup d’audace, nous fait savoir que la nouvelle femme du prince, contrariée par le réveil de sa rivale, fait cuire les enfants et les sert à leur père. « Un jour mon prince viendra… » Ben, on ne préfère pas, finalement…

Raiponce

Encore une once de courage ? C’est ce qu’il a en tout cas fallu à Raiponce pour rester cloîtrée de force dans sa tour, sous l’emprise d’une méchante sorcière avide de jeunesse. Mais si cette punition semblait presque drôle pour la jeune fille à la longue chevelure chez Disney, chez les frères Grimm, tout ne se passe pas vraiment de la même façon. Point de Flynn Rider ici ni d’humour décalé, mais un pauvre prince épris, qui par une ruse de la sorcière, se jette du haut de la tour pour atterrir dans un buisson rempli de ronces et s’y crever les yeux… Il erre alors pendant des années jusqu’à, un jour, tomber par le plus grand des hasards sur sa bien-aimée, elle aussi exilée. Les larmes de Raiponce lui rendent la vue et ils se marient. Ouf. Un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Raiponce

Prince Charmant ?
Désespéré mais
Charmant !
Happy-End ?
Oui
Echelle du trash :
2/5


« Blasphème ! » « Blasphème ! » On vous entend, cher patient. Walt Disney a uniformisé le conte à sa sauce et c’était méchant de ne pas prévenir. Vous avez l’impression que vos idéaux sont détruits ? Qu’allez donc vous faire, à présent ? Peut-être serait-il temps d’accepter que l’homme de votre vie, non, non, reprenez, que votre amoureux, ne sera peut-être pas toujours charmant. Que la femme de votre vie, voyons, cessez !, votre compagne, ne sera pas qu’une princesse. Et si un carrosse ne vous attend pas à la sortie du boulot, point d’inquiétude, suivez votre traitement et tout ira bien.
Allez, reposez doucement ces accessoires, Cendrillon, et séchez vos larmes, le monde réel vous attend !

One Comment on “Pourquoi développe-t-on le syndrome de Walt ?”

  1. Cette pièce nous a fait beaucoup rire (et aussi réfléchir) ! Les acteurs étaient tous les trois à fond dans leur rôle et c’était franchement génial ! Merci beaucoup pour cette magnifique soirée. J’ai été à la première le 10 mars et ce fut un début très prometteur :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *