Une ode à la mémoire, au temps qui creuse les sillons des relations, aux paysages, aux lieux qui nous habitent.